31 mai 2007

Hého hého, ce sont les pirates, ces forbans ...

La mélodie me trotte encore dans la tête après cette séance.
La semaine dernière, le soleil estival avant l'heure m'avait poussé dans les salles obscures, cette fois-ci c'est le temps gâté. Mais la demi-déception de Spiderman3 est bien loin.

Bon mettons les choses au point, c'est du lourd, très lourd ... A quoi le voit-on avant de débuter le film ? Au fait qu'il présente toutes les bandes-annonces des block-busters à venir : Ocean 13, Die Hard 4, Shreck 3, Ratatouille, Les 4 fantastiques et le surfer d'argent, sans oublier bien sûr Harry Potter 5 (vous n'aimez pas les suite alors passez votre chemin cet été ! ^_^), waouh, ça promet !
Enfin, revenons à notre sujet principal : Pirates des caraïbes : jusqu'au bout du monde.


Pirate3Mais qu'est-il advenu du capitaine Jack Sparrow ? C'est la question restée en suspend à la fin du second épisode.
Oui, autant prévenir tout de suite, si vous avez zappé le précédent, faudra pas vous étonner de ne rien comprendre, car c'est il sont plus que lié !
Nous sommes bien loin du bon petit film de pirate qu'était le premier, et, disons-le aussi, du précédent (qui manquait de quelque chose ...).
En conséquence, le ton est donné dès les premières minutes : c'est beau être signé Disney, on va éviter d'y emmener les enfants !
Soyons donc clair : on en prend plein les yeux durant les 2h45 que l'on ne voit pas passer. L'action est ininterrompue, et, chose à laquelle je ne m'attendais pas, il y a un vrai scénario ... Oui, bon, c'est pas Usual Suspect ou le Seigneur des Anneaux, mais j'ai été bluffé : l'histoire tient debout (enfin côté fantastique quand même ...), avec des révélations, des surprises et de bonnes trouvailles. (je ne révèlerai rien cette fois-ci !)
Tout le monde est à sa place, dans son rôle, (avec notre Keira bien en avant faut avouer !), on rit, on s'émerveille, bref on ne perd pas son argent !
Le réalisateur mélange à merveille l'action et les décors somptueux avec une bataille finale digne de la trilogie de Peter Jackson. Merci les effets spéciaux et les images de synthèse !
(une mention spéciale pour la passage sur l'océan du bout du monde où on a l'impression qu'ils naviguent au milieu des étoiles : c'est magnifique !)
Allez, on met de côté l'histoire d'amour heureusement pas trop pesante et un Orlando héroïque jusqu'à la fin, il le fallait ...

Que dire de plus à part de vous précipiter voir ce film !



ps : Les portes sont grandes ouvertes pour le quatrième, le titre est pour ainsi dire donné à la fin de l'épisode !
re-ps : Pour les pressés, restez jusqu'à la fin, il y a une petite scène supplémentaire !!

Posté par hyunkel à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Hého hého, ce sont les pirates, ces forbans ...

Nouveau commentaire